Abba Poemen: Choisir de se taire

 

Ne pas répondre aux paroles mauvaises qui nous sont adressées, accepter de se taire devant la faute d'un autre: voilà des comportements qu'abba Poemen loue. Par contre, il est sans doute plus surprenant de l'entendre répondre à un frère venu l'interroger pour savoir s'il est bien de louer son prochain: « Il est mieux de se taire. » Mais n'est-il pas vrai que nos paroles sont si souvent le reflet de notre désir d'être reconnus, appréciés, estimés, et ne comportent qu'une toute petite part d'authenticité? Les mots ne sont pas seulement des armes, ils peuvent aussi devenir des cadeaux empoisonnés que l'on fait au prochain pour recevoir, en réponse, notre propre part…
Souviens-toi alors de cette sentence d'un ancien père du désert qui, joignant le geste à la parole, alors qu'on lui demandait « Où pourrions-nous fuir au-delà de ce désert », mit son doigt sur sa bouche en disant: « Fuyez cela! »
Avec toute mon affection,

 

ton ami Enzo