Saint Augustin: «L’espérance nous rend chrétiens»


Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/monast59/public_html/templates/yoo_moustache/styles/bose-home/layouts/article.php on line 44

PANORAMA
Décembre 2010
C’est uniquement l’espérance qui nous rend proprement chrétiens. L'espérance colore d’un sens nouveau toutes les réalités que nous vivons dans notre quotidien, ainsi que chacune de nos relations

Article de Enzo Bianchi, prieur de Bose
PANORAMA, décembre 2010 

Cher Jean,

Nous voilà arrivés au temps de l’Avent : ce temps dans l’année liturgique qui ravive notre espérance de la venue du Seigneur. C’est le temps du désir et de l’invocation : « Viens, Seigneur Jésus ! ». Je voudrais alors t’inviter à entrer dans ce temps liturgique en te mettant à l’écoute avec moi d’un grand maître du désir de Dieu : saint Augustin.

Augustin est né à Thagaste (dans l’Algérie actuelle) en 354. Après une jeunesse qu’il dit avoir été dissolue, il se convertit au christianisme sous l’influence de l’évêque Ambroise de Milan, de qui il reçoit le baptême en 387. Dès ce moment, Augustin quitte son occupation de professeur de rhétorique pour embrasser la vie monastique. En 395, il est acclamé évêque de sa ville d’Hippone, ministère qu’il exercera jusqu’à sa mort en 430. Saint Augustin est sans conteste le père de l’Église dont la pensée a eu l’influence la plus considérable parmi les chrétiens d’Occident. De cet enseignement extrêmement vaste, je me limite à te présenter aujourd’hui une petite facette : celle de l’espérance qui soutient la vie chrétienne.

Au début de ses Confessions, son « autobiographie spirituelle », Augustin déclare au Christ son désir de tout abandonner en lui : « Mon cœur demeure dans l’attente tant qu’il ne repose en toi. » En effet, le chrétien trouve en Christ seul son espérance. Oui, le Christ est le sens ultime qui illumine toutes nos réalités et nos relations. Attendre et espérer son retour, c’est ainsi donner une orientation à toute notre existence et à celle de notre monde. L’espérance chrétienne est dès lors un puissant réservoir d’énergies spirituelles, elle est un élément dynamisant qui se fonde sur la foi en la mort et la résurrection du Christ.

  • 1
  • 2