Les Églises de la Réforme réunies en assemblées

Multithumb found errors on this page:

There was a problem loading image 'images/stories/comunita/notizie/dalle chiese/Comunionemondialedichieseriformate(CMCR)600.jpg'
There was a problem loading image 'images/stories/comunita/notizie/dalle chiese/Comunionemondialedichieseriformate(CMCR)600.jpg'
© LWF Eleventh Assembly
L'évêque Munib Younan de Jérusalem
Du 20 au 27 juillet 2010 s’est tenue à Stuttgart (Allemagne) la onzième assemblée générale de la Fédération luthérienne mondiale (FLM) qui a élu l’évêque Munib Younan de Jérusalem comme nouveau président. Du 18 au 27 juin2010 a été fondée à Grand Rapids (Michigan) la Communion mondiale d’Églises réformées (CMER).

  Un évêque palestinien président des luthériens du monde

© Erick Coll/UGC
© Erick Coll/UGC
Grand Rapids (Michigan)
Du 20 au 27 juillet 2010 s’est tenue à Stuttgart (Allemagne) la onzième assemblée générale de la Fédération luthérienne mondiale (FLM). Les délégués ont élu l’évêque Munib Younan de Jérusalem, de l’Église évangélique luthérienne en Jordanie et en Terre Sainte, comme nouveau président des 70 millions de luthériens au niveau mondial.

Fraternellement invité à adresser la parole aux délégués sur le thème de l’assemblée – “Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour” – l’archevêque anglican de Canterbury, Rowan Williams, a affirmé qu’en confessant devant Dieu notre besoin de pain, nous affirmons notre humanité, faite de vulnérabilité et non d’autosuffisance, de relations et non de sécurités en tous genres. “Le pain de la vérité est aussi le pain de l’honnêteté sur nous-mêmes. Une Église qui grandit de manière authentique en Christ sera préparée à entendre son jugement sur ce sujet et sur d’autres avec patience et gratitude ”, a-t-il affirmé.

Au terme d’un long processus de purification des mémoires et de réconciliation, durant cette assemblée, la FLM a également demandé pardon solennellement à Dieu et aux communauté mennonites pour les graves persécutions infligées par les luthériens aux anabaptistes à l’époque de la Réforme.

 

Nouvelle communion d’Églises réformées

Du 18 au 27 juin2010 a été fondée à Grand Rapids (Michigan) la Communion mondiale d’Églises réformées (CMER). Cette organisation rassemble les principales Églises réformées au niveau International pour un total de 80 millions de fidèles. La CMER naît de la fusion de deux branches des Églises réformées: l’Alliance réformée mondiale et le Conseil œcuménique réformé.

Une jeune théologienne suisse, amie de la communauté de Bose, qui a officiellement participé à l’assemblée de Grand Rapids, raconte: “Cela a été un moment fort, qui a donné à beaucoup d’entre nous de faire pour la première fois l’expérience de la dimension universelle de l’Église, une sorte de révélation pour de nombreux réformés dont la vie de foi se limite trop souvent au cadre restreint de la paroisse locale.”

L’identité ecclésiologique forte du CMER, que le nom de Communion revendique, et sa base théologique plus solide par rapport aux organisations précédentes permettra à cette nouvelle entité de prendre plus activement part au dialogue œcuménique au niveau mondial, en particulier avec la tradition luthérienne.