Emmanuel Lanne est passé de ce monde au Père

Dom Emmanuel Lanne (1923 - 2010)
Dom Emmanuel Lanne (1923 - 2010)
Le moine bénédictin de l'abbaye de Chevetogne, en Belgique, et grand témoin du dialogue œcuménique aurait eu 87 ans le 4 août, dont 63 ans de profession monastique

 

Mercredi 23 juin, au terme d'une douloureuse maladie, le Père Emmanuel Lanne, moine bénédictin de l'abbaye de l'Exaltation de la Sainte-Croix (Chevetogne), en Belgique, est passé de ce monde au Père. Il aurait eu 87 ans le 4 août, dont 63 ans de profession monastique.

  Frère Enzo et la Communauté de Bose sont très émus par cette naissance au ciel, un événement auquel on s'était préparé mais qui se charge toutefois de sentiments fraternels et d'images d'amitié. La communauté est certaine que le père Emmanuel se trouve entre les bras de Dieu, et qu'il intercède avec force pour nous tous, entouré de tant d'amis qui l'ont précédé dans la Terre des Vivants: Lambert Beauduin, Jean Corbon, Jean-Marie R.Tillard, Olivier Clément, André de Halleux, Jean Willebrands, Pierre Duprey, Jean-Jacques Von Allmen…

Homme doté d'une profonde intelligence, d'une doctine très vaste et d'une vision pénétrante, expert de l'Orient chrétien, très actif au Concile Vatican II où il collabora à la rédaction du décret sur l'œcuménisme Unitatis Redintegratio et à celle de la constitution Lumen Gentium, il a été un éminent protagoniste du dialogue théologique et œcuménique, auquel il donna une contribution fondamentale au plus haut niveau international, constamment fidèle à sa recherche de l'Unité au service de Dieu et des hommes.

Nous sommes heureux de rappeler surtout aussi son amitié avec notre communauté, où il est fréquemment revenu ces années, pour tenir des cours aux novices et partager notre vie fraternelle. Nous voudrions rappeler simplement ici, comme pour les réécouter encore une fois de sa voix inoubliable, quelques mots qu'il nous a adressés il y a quelques mois, qui disent combien ses qualités de liturgise, de patrologue, d'ecclésiologue et d'œcuméniste, rayonnaient de son cœur généreux et passionné d'homme et de moinse:

“Je viens à Bose avec joie, comme toujours. J'y tiens beaucoup. En particulier pour le fait de vivre avec vous en communauté, dans cette grande amitié. A bientôt, si Dieu veut (à mon âge, on n'est jamais sûr:"Veillez, donc, car vous ne savez pas quand de maître reviendra, le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin. Qu'en arrivant à l'improviste, il ne vous trouve pas endormis"...)  Ce texte se trouve inscrit sur le mur à côté du coq, au dessus de l'entrée de la communauté.Je l'aime tant. Je me recommande à vos prières, car je pense que mes jours sur cette terre ne seront plus nombreux. Au contraire..."

Et voici son dernier message: "Désormais je ne reverrai plus Bose. Je suis devenu trop invalide et je ne pourrais plus rien offrir, si ce n'est mon amitié. Mais comme je vous l'ai déjà dit et écrit, mon cœur reste avec vous. Le Christ est ressuscité, voilà notre foi et notre espérance. Uni dans la prière et dans la reconnaissance envers notre Seigneur commun et unique, votre fr. Emmanuel Lanne."

          Ces paroles, nous les faisons plus que jamais nôtres,
communicantes in unum
.

Merci p. Emmanuel!

          Le prieur frère Enzo et les frères et sœurs  de Bose tiennent à transmette au Père abbé Philippe de  Chevetogne et à tous les frères de ce monastère leur proximité et leur affection fidèle en cette heure particulière: frère Guido a été présent au nom de nous tous à la liturgie des funérailles, samedi 26 juin à 15h. et a transis personnellement tout notre amour.

Deo gratias!